Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

La localisation territoriale des données : quelles réalités pour quelles garanties ?

par Gof
le 16/10/2014 à 02:42

L'infrastructure Cloud d’Aruba séduit Business Aptitude

par Business Aptitude
le 16/10/2014 à 08:31

La localisation territoriale des données : quelles réalités pour quelles garanties ?

par jean-luc allard
le 15/10/2014 à 02:09

Et si les Réseaux Sociaux d’Entreprise fonctionnaient un jour ?
Par Valérie Frankiel, Associée, et Julien Lacolomberie, Manager, Keyrus Management

par CALINDA
le 10/10/2014 à 12:02

Marketing : le moment est venu pour les distributeurs d’entrer dans une nouvelle ère !
Par Christophe Kuhner, Responsable du Marketing Produit Generix Collaborative Group

par clever technologies
le 10/10/2014 à 11:32

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

L'ESSEC adopte VMware

mardi 13 mars 2012

Afin de garantir l'homogénéité de son parc informatique et d'intégrer les appareils personnels des étudiants et des professeurs, l'ESSEC Business School a opté pour une solution de virtualisation des postes de travail fournie par VMware.

Dans un premier temps, 500 postes de travail ont été virtualisés grâce à Vmware vSphere ESXi 4.1, vCenter Server 4.1, View Premier Edition 4.6 et ThinApp 4.6. Des logiciels qui ont aussi permis de virtualiser les applications afin d'éliminer les conflits et d'assurer la portabilité multi-appareils.  "La portabilité ("anywhere, anytime, any device") de toute nouvelle solution informatique est un pré-requis obligatoire pour envisager un déploiement à l’ESSEC : toute offre de service doit être indépendante du matériel hardware" explique Franck Polycarpe, responsable Infrastructures et chef de projet virtualisation à l'ESSEC. "Parmi les autres critères de notre étude figuraient également les performances (temps de démarrage, d’accès…), le coût d’acquisition, l’ergonomie et l’architecture technologique (intégration au SI, protocoles, etc.). La maquette réalisée à l’aide de VMware et de clients légers répondait le mieux à ces exigences. Nous avons donc décidé de réaliser un pilote sur un espace libre-service regroupant 20 postes bureautiques". 

Au final, l'école a pu multiplier les points d'accès et intégrer les PC, tablettes et smartphones perso des étudiants et enseignants à son infrastructure, et ainsi désengorger l'accès aux ordinateurs en libre-service. La maintenance et la gestion du parc d'ordinateurs se trouvent par ailleurs allégées et la sécurité a pu être améliorée. "Grâce à VMware, nous avons pu enfin nous libérer des contraintes matérielles pour construire nos nouveaux postes de travail" ajoute Franck Polycarpe. "En installant des clients légers nous renouvelons le parc matériel de manière progressive et durable, tout en permettant aux usagers de notre SI de se connecter via leur propre appareil. A terme nous projetons de virtualiser l’ensemble de nos postes bureautiques – libre-service, salles de cours et postes administratifs".

A terme, 1 500 postes de travail devraient être virtualisés. 
 



Les 10 derniers articles mis en ligne