Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Captivea ouvre le premier club utilisateur SugarCRM francophone

par Francois PAPON
le 11/08/2017 à 11:59

Capgemini améliore sa marge

par lecteur-itrnews
le 10/08/2017 à 03:51

Avast rachète Piriform (Ccleaner)

par MichelWer
le 08/08/2017 à 05:15

Performance digitale : comment choisir le bon outil de monitoring pour OpenStack ?

par Jean-Yves Bourlès
le 26/07/2017 à 08:09

WiFi dans le commerce de détail : 5 erreurs à éviter

par Thierry
le 12/07/2017 à 04:31

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Société générale : de nouvelles technologies pour assurer la sécurité et renforcer la confiance numérique

vendredi 7 juillet 2017

Face au nombre et à la sophistication croissants des attaques numériques, Société Générale place la cybersécurité au cœur de ses préoccupations. Et pour protéger ses clients, leurs données, et ses systèmes d’information, le groupe bancaire mise sur différentes technologies.

Avec le développement de technologies telles que le Cloud, le Big Data/Machine Learning et celui de la mobilité et des réseaux sociaux, les modèles de sécurité traditionnels de type « château fort » sont révolus. Xavier Lofficial, Directeur de la Transformation, Processus et Systèmes d’Information du groupe Société Générale, confirme qu'aujourd’hui, les grandes entreprises ne peuvent pas à répondre aux évolutions technologiques en vase clos. "Au-delà des contre-mesures pour pallier aux risques qui augmentent, l’open innovation fait partie de notre stratégie de cybersécurité". Pour faire face aux menaces et autres incidents de sécurité, une stratégie SSI a, en effet, été définie. Elle s'articule autour de 5 axes : 

Et plusieurs solutions sont d'ores et déjà à l'oeuvre dont :  Afin de détecter les fraudes, le Big Data permet également au groupe de collecter et de centraliser des grands volumes de données. L’utilisation de modèles mathématiques permet d’extraire des usages déviants et de détecter des événements anormaux. Grâce à la définition préalable d’un modèle type, d’un écart type, quand une opération varie au-delà de cet écart type, une alerte est envoyée. Les systèmes de machine learning qui détectent par exemple les transactions frauduleuses par  cartes bancaires, sont de plus en plus puissants et mettent en avant des anomalies qui n’étaient pas facilement détectables auparavant.


SQ 250-300

Les 10 derniers articles mis en ligne