Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

La localisation territoriale des données : quelles réalités pour quelles garanties ?

par Gof
le 16/10/2014 à 02:42

L'infrastructure Cloud d’Aruba séduit Business Aptitude

par Business Aptitude
le 16/10/2014 à 08:31

La localisation territoriale des données : quelles réalités pour quelles garanties ?

par jean-luc allard
le 15/10/2014 à 02:09

Et si les Réseaux Sociaux d’Entreprise fonctionnaient un jour ?
Par Valérie Frankiel, Associée, et Julien Lacolomberie, Manager, Keyrus Management

par CALINDA
le 10/10/2014 à 12:02

Marketing : le moment est venu pour les distributeurs d’entrer dans une nouvelle ère !
Par Christophe Kuhner, Responsable du Marketing Produit Generix Collaborative Group

par clever technologies
le 10/10/2014 à 11:32

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Siemens rend sa liberté à sa division Modules sans fil

mardi 3 juin 2008

Cinterion Wireless Modules est le nouveau nom de l'activité Modules sans fil de Siemens. Le géant allemand vient en effet de céder cette division spécialisée dans les modules de communication sans fil M2M à un groupe d'investisseurs conduits par la société de capital-risque Granville Baird. Selon une étude de Gartner, Cinterion Wireless Modules détient 34 % de part de marché, ce qui en fait un leader mondial.

Son CA se monte à 250 millions d'euros. Cinterion Wireless Modules entend conforter cette position en se concentrant sur de nouveaux marchés verticaux et régionaux, le lancement de nouvelles technologies dans l'arène du 3,5G et du 4G, et sur l'intensification de son activité solutions, appelée M2M One. Parmi ses nouveaux actionnaires, l'entreprise compte T-Mobile Venture Fund. Cinterion Wireless Modules a repris l'ensemble de l'équipe de direction et plus de 400 collaborateurs. Le siège social de la nouvelle société est situé à Munich, tandis que son équipe de développeurs reste basée à Berlin et Wroclaw en Pologne.



Les 10 derniers articles mis en ligne