Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

L'expérience client à l'ère du digital: regards croisés de dirigeants sur une mutation sans précédent

par LAVERITESIONMENT
le 23/08/2014 à 08:47

De l'influence des réseaux sociaux sur les choix des cyber-consommateurs

par Chenipan
le 21/08/2014 à 06:03

Comment garantir la protection de vos données confidentielles,
Par Bruno Gheude, responsable des ventes et partenariat Printer Dell France

par Stankovic
le 19/08/2014 à 08:08

Réussir dans la nouvelle économie mobile,
Par Mike Boyarski, directeur marketing produit chez Jaspersoft

par AppliGo.biz
le 13/08/2014 à 02:40

Prévoir le retour des produits en cas d'insatisfaction est désormais un avantage concurrentiel pour les e-commerçants

par pixel
le 31/07/2014 à 07:07

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Siemens rend sa liberté à sa division Modules sans fil

mardi 3 juin 2008

Cinterion Wireless Modules est le nouveau nom de l'activité Modules sans fil de Siemens. Le géant allemand vient en effet de céder cette division spécialisée dans les modules de communication sans fil M2M à un groupe d'investisseurs conduits par la société de capital-risque Granville Baird. Selon une étude de Gartner, Cinterion Wireless Modules détient 34 % de part de marché, ce qui en fait un leader mondial.

Son CA se monte à 250 millions d'euros. Cinterion Wireless Modules entend conforter cette position en se concentrant sur de nouveaux marchés verticaux et régionaux, le lancement de nouvelles technologies dans l'arène du 3,5G et du 4G, et sur l'intensification de son activité solutions, appelée M2M One. Parmi ses nouveaux actionnaires, l'entreprise compte T-Mobile Venture Fund. Cinterion Wireless Modules a repris l'ensemble de l'équipe de direction et plus de 400 collaborateurs. Le siège social de la nouvelle société est situé à Munich, tandis que son équipe de développeurs reste basée à Berlin et Wroclaw en Pologne.



Les 10 derniers articles mis en ligne