Tribunes

Florange Telecom

L'approche radicaliste de l'architecture du Web : l'assembleur

Big Dataxe

Le Big Data individuel

La comptine du cloud

Toute les tribunes

La vidéo du moment
Actualité marchés verticaux

Les entreprises françaises sont assises sur une mine d'or inexploitée

par martine joulia-cubizolles
le 25/11/2014 à 11:19

Markess identifie les 6 évolutions majeures d'ici 2016 en matière de stockage

par pascalie
le 24/11/2014 à 03:21

Sécurité des données entreprises : les salariés traitent (encore) la question par dessus la jambe

par durand
le 12/11/2014 à 09:16

E-commerce : comment conformer son tunnel de commande à la loi Hamon

par Damien
le 08/11/2014 à 11:21

Quelle santé pour demain ?

par Jean Mourain
le 07/11/2014 à 10:41

Rechercher
Services
Logo_abonn Job Les derniers communiqués de presse Proposer un communiqué de presse
Fils RSS : Top 10 quotidien

Les logiciels et services dans la préparation du rebond de 2010

vendredi 6 novembre 2009

20091106_27Dans une économie connaissant sa plus forte récession depuis l'après-guerre, Le Syntec indique que le marché français des logiciels & services devrait enregistrer un repli compris entre 2 et 3%, après 4 années consécutives de hausse supérieure à 5%. Les logiciels & services ont comme prévu été impactés par l'environnement économique et notamment la chute spectaculaire de l'investissement en France (-7%). Néanmoins, les volumes sont restés soutenus, témoignant du caractère stratégique de la dépense IT, qui n'est plus une variable d'ajustement en période de crise.   

 

20091106_24Le secteur public joue son rôle contra cyclique et apparaît parmi les marchés en pointe, avec l'Energie et les Utilities. Le secteur financier ressort meilleur qu'attendu et donne des signes de redémarrage. La situation reste difficile et contrastée dans les secteurs de l'industrie et de la distribution.

 

En termes d'activités, toutes sont en recul sauf l'infogérance qui, selon le Syntec, devrait continuer à croître au rythme de 2,5 % côté infrastructure et 4 % côté applicatif. Pour ce qui concerne les autres activités, ce sont le conseil et l'assistance technique qui sont les plus touchées avec une baisse de 6 %.  

 

20091106_25

 

20091106_26L'édition de logiciels, elle aussi, devrait être en recul de -2,5%. Les ventes de Licences sont très nettement touchées (SAP par exemple annonçait - 31 % au troisième trimestre 2009) mais bénéficient de la bonne tenue de la maintenance. Les logiciels d'infrastructures et les outils de développement devraient reculer de -2% et les logiciels applicatifs de -4%. La tendance est toujours dynamique dans les Logiciels Embarqués (+3%).

 

2010 : l'activité devrait reprendre graduellement

 

Le moral des dirigeants des entreprises du secteur mesuré par le baromètre Syntec informatique (défini sur la base de leur appréciation des taux d'utilisation, carnet de commandes, évolution des prix et cycles de décision) est en amélioration. Les chefs d'entreprise du secteur anticipent un retour progressif à la normale des cycles de décision chez les clients et une hausse du nombre de projets. Mais il reste encore du chemin à parcourir. En effet avec un niveau de 100, le baromètre Syntec Informatique est encore à son plus bas niveau depuis 2004 (où il était à 108). Il y a donc encore un sentiment d'incertitude. Le marché devrait retrouver une progression de l'activité comprise entre 0 et 2% en 2010.

 

Les 5 moteurs de la reprise

 

Le Syntec perçoit cinq moteurs qui devraient alimenter la reprise à partir de 2010 :

 

1. L'externalisation et la rationalisation de systèmes d'information répondent plus que jamais aux besoins de réduction des coûts et devraient être toujours mis en œuvre dans les mois à venir;

 

2. Le renforcement du cadre réglementaire - par exemple Solvency II dans l'assurance, Bâle 3 dans la banque, comptabilité carbone... - devrait occasionner une demande forte d'adaptation et de nouveaux projets;

 

3. La reprise générale et la reconfiguration de l'économie vont susciter un fort besoin de refonte des SI particulièrement dans le secteur financier et dans les Télécoms

 

4. Les grands programmes du secteur public - Dossier Médical Personnalisé, dématérialisation... - joueront un rôle moteur. De même, les grands programmes industriels - A350, A 400M, gestion du trafic aérien, systèmes embarqués, voiture électrique - dont certains bénéficieront du grand emprunt vont booster la demande pour les entreprises de services du secteur. Le Green IT qui passe du stade marketing des fournisseurs à des réalisations concrètes apporteront aussi leur contribution;

 

5. L'informatique à la demande avec le développement de tout as a service et du cloud computing ouvre une nouvelle génération technologique qui devrait occuper les entreprises pour la décennie à venir.

 

 

Les Logiciels & Services participent au retour de la croissance

 

 

Dans un contexte de décroissance, l'effectif du secteur des Logiciels & Services se contracterait de 7 à 10 000 postes alors que 16 000 à 20 000 recrutements devraient être réalisés en 2009 (le secteur emploie environ 365 000 salariés). La profession figure toujours parmi les premiers recruteurs de cadres en France. Le taux de chômage reste modéré dans la profession (inférieur à 3%). Le turn over s'est naturellement réduit et a été réduit par un facteur deux.

 

Avec un volume d'affaires de près de 42 MM€ en 2009, des centaines de milliers d'emplois très qualifiés et une contribution majeure à la performance des entreprises et des administrations, le secteur s'impose comme l'un des plus stratégiques pour la reprise de la croissance.



Les 10 derniers articles mis en ligne